Rencontre avec Chimène, qui se cache derrière l’atelier de création Elcid.

Design graphique, illustration, reliure, impression artisanale, Elcid est un atelier de création éditoriale au style résolument graphique. C’est à la fois sur la page Facebook du blog et sur Instagram que j’ai connu Elcid, et c’est au Grand Bassin que j’ai eu le plaisir de rencontrer sa créatrice. Entre carnets de notes ou de croquis, affiches illustrées et sérigraphiées, cartes postales, calendrier, agenda, mais aussi communication print et web pour des petites et moyennes entreprises, découvrez la marque multifacette de Chimène.

La naissance de l’atelier Elcid

Après des études d’arts appliqués à l’ESAAT de Roubaix, un BTS de communication puis un master en design graphique, Chimène s’est envolée vers la Bolivie contre toute attente. Comme un besoin de faire une pause après 6 années d’études. En revenant en France, elle immortalise son voyage en réalisant une exposition pluridisciplinaire : photo, vidéo, du graphisme, mais aussi installations, tissages… Le projet, intitulé Nousotros, a été réalisé en collaboration avec Benoît Dimart.

La voie de l’entrepreneuriat est vite devenue une évidence, où Chimène peut combiner le design graphique et la reliure, art qui était depuis longtemps dans un coin de sa tête. Avant de se lancer, une formation à l’entrepreneuriat à la BGE était indispensable.

Puis l’heure de la concrétisation est arrivée : Chimène a ouvert son autoentreprise en avril 2016, à Lille, et lancé sa première collection, sous le nom de marque Elcid, en clin d’œil au livre Le Cid, où l’un des protagonistes n’est autre Chimène.

Un style résolument graphique

Chaque collection se compose a minima d’un carnet de notes, d’un carnet de croquis, ainsi qu’un carnet pouvant prendre la forme d’un agenda, d’un album photo ou d’un livre de recette, créés autour d’un thème particulier. La dernière en date : la collection « Jungle Urbaine », un ensemble d’illustrations botaniques aux formes graphiques.

De manière générale, la « patte » Elcid se compose de formes géométriques, de systèmes de compositions de couleurs et de matières, de superposition de formes simples et abstraites, permettant une expression totale de la créatrice.

Un terrain de jeu et d’expérimentation

Presse à dorure, presse typographique, presse à notaire pour la gravure, machine à coudre à pédalier, massicot, cadre de sérigraphie, copieur riso… à l’origine de ses créations, vous l’aurez compris, on trouve sa passion pour l’impression artisanale et les machines ! En effet, Chimène est toujours à l’affût de nouvelles techniques à explorer, celles-ci lui permettant de combiner, de jouer sur les paramètres, et donc de stimuler sa créativité. C’est un véritable défi, puisqu’il est rarement possible de connaître le résultat de son travail à l’avance.

Elcid, un moyen d’expression aux projets ambitieux

De nouveaux challenges, Chimène souhaite en relever toujours plus, notamment au travers de l’exploration de nouvelles techniques, mais aussi de nouvelles collaborations. La marque se développe grâce à de nouvelles collections trimestrielles, et à sa présence à des événements tels que des ventes de créateurs (Elcid fait notamment partie de la Team Etsy Nord), ou encore au salon de la microédition en septembre prochain. L’un de ses rêves : ouvrir un véritable espace d’impression ouvert à tous !

D’ailleurs, petit aparté, mais pas des moindres, derrière l’identité graphique de la marque lilloise de savons Uberthus, se cache en réalité Elcid !

Atelier Elcid
Boutique en ligne
Facebook
Instagram
Twitter
Pinterest