Rencontre avec Charlotte, qui se cache derrière l’énigmatique Freddie.

Quand on veut consommer un peu plus « écoresponsable » et local, c’est un peu le parcours du combattant côté vêtements. Je trouve en effet que l’offre française, à des prix accessibles, n’est pas encore très développée. Alors quel bonheur de découvrir une marque telle que Freddie ! Des vêtements faciles à porter au quotidien, colorés et frais ! J’ai été ravie quand Charlotte m’a contactée il y a quelques semaines pour me faire découvrir son univers. A votre tour à présent de découvrir les créations Freddie !

D’où vient ce nom, Freddie ?

Le nom Freddie est en référence à mon grand-père maternel que je n’ai malheureusement jamais connu. Depuis que je suis toute petite, ma famille me dit que j’ai le même caractère que lui et que je lui ressemble beaucoup. Alors au moment de créer ma marque, c’était comme une évidence pour moi ! J’ai transformé son nom « Freddy » en Freddie pour une touche plus féminine ! Et je suis sure que de là-haut il doit être fier de ce que j’ai entrepris, en tout cas je l’espère !

Comment est née l’aventure ?

Pendant mon cursus à ESMOD Roubaix, je ne me suis jamais réellement dit que je me lancerais dans l’entrepreneuriat. C’est à la suite de mon stage de fin d’études que j’ai décidé de me mettre à mon compte, au départ en tant que Freelance pour travailler pour des petits créateurs. Sauf qu’en y réfléchissant bien et en étant bien conseillée par la Chambre des Métiers et encouragée par ma famille, j’ai décidé de lancer Freddie pour vivre ma propre aventure !

D’où vient ta passion pour la mode ?

J’ai toujours été très manuelle, probablement grâce à mon papa qui est un vrai touche à tout ! Très vite, j’ai appris à broder grâce à ma grand-mère qui est une ancienne mercière. De fil en aiguille (c’est le cas de le dire !), je me suis mise à la couture aux cours de Mouvaux alors que j’avais 15 ans. A 16 ans, je suis partie faire mes études à Saint Luc à Tournai où je me sentais beaucoup plus dans mon élément qu’assise à écouter un prof ! Au cours de mes 3 ans là-bas, mes projets se sont progressivement tournés vers le vêtement. En 2012, lors de ma dernière année à Saint Luc, j’ai eu l’opportunité d’aller à New-York pour assister au défilé Victoria’s Secret. Inutile de vous dire que ça n’a que confirmé mes choix de poursuivre dans le monde de la mode !

Comment décrirais-tu l’univers de Freddie ?

Mon mantra est de proposer des pièces modernes et intemporelles à porter au quotidien, en semaine comme le week-end. C’est ce qui me guide lorsque j’imagine mes modèles. Je suis très attachée aux belles matières et à la sobriété. Ce sont les détails qui donneront un coup de peps à un look ! L’univers Freddie pour moi serait donc un mix des deux : de la sobriété mais avec du peps, et surtout à prix juste !

Comment travailles-tu ?

Je travaille depuis mon petit atelier, chez mes parents, le plus souvent avec Marcel mon petit chat qui est toujours dans mes pattes ! Mes semaines sont relativement chargées puisque je fais tout moi-même, du patronage aux emballages. Généralement, je fais de la coupe ou du prototype le matin, et l’après-midi je fais de la production. Je ne travaille que par petites séries (environ 10 pièces maximum) et surtout en fonction des tissus que je trouve, toujours au coup de coeur ! Donc pas de collection puisque les pièces ne sont généralement pas reconduites !

Quels sont tes projets, tes envies pour la suite ?

Freddie n’existe que depuis Avril. En 4 mois, je suis plus que contente de son évolution et j’espère que ça continuera encore et encore ! Pour la suite, j’espère faire de beaux partenariats et des ventes physiques. Pour le moment je ne vends que par internet et la rencontre avec les clientes me manque ! J’aimerais aussi beaucoup me trouver un petit atelier où je pourrais à la fois rencontrer la clientèle et faire ma production ! Mais chaque chose en son temps !

En attendant de retrouver Charlotte et ses jolies créations dans des ventes éphémères (bientôt, j’en suis sûre), vous pouvez craquer pour ses pièces sur l’eshop et suivre son actualité (et donc ses nouvelles créations) sur Instagram ou sur Facebook !