Rencontre avec Nourat, créatrice des superbes sacs et pochettes KOMBI KYU !

J’ai découvert les superbes sacs KOMBI KYU il y a quelques mois, alors que je lisais le dernier article d’Ellynn sur son blog The Heels (blogueuse mode lilloise/parisienne que je vous conseille de suivre d’ailleurs !). J’ai tout de suite adoré le côté ultra coloré de la marque, idéal pour relever une tenue basique ou sobre ! Un mélange de matières et de couleurs parfaitement réalisé dans un cuir de très bonne qualité, ne peut que vous faire aimer KOMBI KYU vous aussi !

Qui se cache derrière KOMBI KYU ?

Nourat, jeune femme de 26 ans, passionnée par la mode ! J’aime la liberté, les voyages, la découverte de nouveautés. L’innovation et la créativité sont les mots qui définissent le mieux mon état d’esprit. J’aime beaucoup découvrir des produits originaux, des pièces rares que l’on ne trouve pas partout… C’est d’ailleurs tout l’objectif de KOMBI KYU !

Quel est ton parcours ?

Diplômée d’un Master en management, je suis complètement autodidacte dans la mode, je n’ai aucune formation dans ce domaine. A la fin de mes études, j’ai tout de suite voulu me lancer et créer ma propre marque de sacs à main.

Comment est née KOMBI KYU ?

L’idée de me lancer dans la création d’accessoires de maroquinerie est venue de mon désir de m’émanciper du monde de la bureaucratie, et de créer ma propre activité dans laquelle je ferais preuve de créativité, en exprimant mon talent. Plus jeune, mon rêve était d’avoir une boutique de sacs à main. Une fois diplômée, je me suis dit que c’était le moment pour moi de réaliser ce rêve, de lancer ma marque de pochettes et de sacs.

J’ai tout de suite voulu créer des produits de style ethnique avec des matières de haute qualité. En général et malheureusement, je trouve que les accessoires ethniques qu’on retrouve sur le marché sont souvent des pièces en matière synthétique.

Quel est ton concept ?

Le concept que j’ai créé est le « Buylike ». En français, cela donnerait « j’achète, parce que j’aime ».

Pourquoi cette idée ? Tout d’abord parce que je suis une fan d’accessoires de mode originaux et colorés. J’aime dénicher des pièces uniques que l’on n’a pas l’habitude de voir sur le marché, tout comme le sont les produits KOMBI KYU. Je me suis rendue compte que ces produits originaux sont rares et souvent en pièces limitées, et lorsqu’on a un coup de cœur pour un produit qui n’est plus en stock, on peut être vite déçu ! J’ai alors souhaité concevoir des produits KOMBI KYU en pièces limitées, et, lors de ruptures de stocks, permettre aux clientes d’acheter sur commande, pendant toute la durée de la collection.
Le but de cette démarche est surtout de satisfaire une clientèle, au-delà des règles du marketing.

Le concept du « Buylike » présente cependant une spécificité : pour qu’un accessoire soit de nouveau confectionné, il faut qu’il soit demandé par trois personnes, au minimum. En effet, mon concept diffère de la conception sur commande, car, lors de la rupture de stock, nous produisons uniquement lorsque trois clientes auront commandées une même pièce. Cela est dû aux contraintes de fabrication.

En pratique, lorsque vous aurez commandé, il faudra deux autres commandes avant que le sac en question soit à vous, mais quand on aime, on peut bien attendre un peu…

Tes sacs et pochettes sont très ethniques, hauts en couleurs, pourquoi t’être orientée vers la création de tels produits ?

Je me suis orientée vers de tels produits, car j’avais envie de changer de ce que l’on a l’habitude de voir. Des beaux sacs unicolores, on en trouve partout, dans tout magasin d’accessoires, alors mon intention a tout de suite été de concevoir des sacs colorés pour celles qui comme moi aiment l’originalité.
Bien heureusement pour moi mon inspiration s’en est suivie !

Justement, quelles sont tes inspirations ?

Je n’ai pas vraiment d’inspirations. Les idées vont et viennent à tout moment. Dès que j’imagine un modèle, une forme associée à une ou plusieurs couleurs, je le reproduis tout de suite sur un petit bout de papier. Je définirais mon univers comme « ethnique chic ». Ethnique, principalement car mes modèles sont caractérisés par un mélange de couleurs, un graphisme, des motifs. Chic, parce que j’ai tout de suite voulu utiliser des matières de haute qualité.

Comment se passe le processus de fabrication ?

Je dessine beaucoup, j’ai donc mon catalogue de croquis rempli et toujours avec moi.
Au fur et à mesure, je sélectionne dans ce catalogue les modèles ; je définis toutes les caractéristiques (couleur, dimension, matière des produits). Ensuite, avec la prototypiste, nous procédons à la fabrication du prototype. Enfin, un artisan maroquinier se charge de la fabrication des produits en pièces limitées.

Que t’apportes la création ?

Je puise continuellement dans mon imagination ; créer me permet de m’épanouir, car j’aime ce que je fais, et ce sentiment de liberté est pour moi la clé du bonheur.

Quels sont tes projets, tes envies pour la suite ?

Dans un futur proche, mon objectif est de développer ma marque et de faire connaitre KOMBI KYU à grande échelle. Pour le moment, je me concentre sur la nouvelle collection, à venir très prochainement !

J’ai très hâte de découvrir cette nouvelle collection ! A suivre de près donc, que ce soit sur le site KOMBI KYU ou la page Facebook !

Alors, séduits par les pièce hautes en couleurs de Nourat ?

Les superbes sacs et pochettes Kombi Kyu