En grande passionnée des pierres qu’elle travaille avec finesse, Maud nous partage leurs propriétés au travers de Lyto.

Véritable passionnée des pierres et de la signification qui leur est associée, c’est tout naturellement que Maud a choisi le nom Lyto, inspiré de la lithothérapie – le soin par les pierres, au travers de leur énergie. La créatrice s’évertue à mettre en avant les pierres et cristaux qu’elle affectionne en confectionnant des bijoux raffinés à l’unité, nous permettant de profiter des propriétés de ces pierres. Rencontre avec Maud, autour d’un déjeuner chez Wally’s Coffee à Lille (on ne change pas une équipe qui gagne…) !

Comment en es-tu arrivée à cette aventure qu’est Lyto ?

J’ai travaillé pendant 20 ans dans le commerce. Puis j’ai eu envie d’autre chose, de créer de mes propres mains, moi qui ai toujours été manuelle. J’ai entamé une reconversion professionnelle en 2015, pour donner naissance à Lyto en septembre de la même année.
J’ai monté mon projet d’entreprise en étant suivie par la Chambre des métiers et de l’Artisanat. Pour acquérir de l’expérience et les ficelles du métier, j’ai effectué plusieurs stages chez des bijoutiers, puis chez Gisel B.
J’ai ensuite eu l’opportunité d’intégrer Grands Ensemble, une coopérative qui favorise l’économie sociale et solidaire en permettant à des entrepreneurs de développer leur activité. Je bénéficie ainsi des avantages et de la sécurité du salariat tout en développant mon entreprise. Aussi, l’avantage de la coopérative, c’est de faire partie d’un grand réseau d’entrepreneurs (Grands Ensemble compte 300 entrepreneurs rien qu’en région Hauts-de-France aujourd’hui), permettant un partage d’expériences et de compétences.

N’hésitez pas à cliquer sur les images pour les agrandir 😉

Pourquoi le bijou ?

Je ne trouvais pas de bijoux qui me correspondaient ou alors je les trouvais dans des bijouteries, tout de suite inaccessibles.
De plus, j’ai eu envie de partager ma passion pour les pierres, qui ne m’a jamais quittée depuis la première que j’ai reçue en cadeau à 18 ans.
Au-delà de la lithothérapie que l’on veut croire ou non, les pierres apportent du véritable bien-être et des sentiments positifs chaque jour.

Quelle pierre préfères-tu ?

Difficile de faire un choix parmi les milliers de pierres existantes sur terre. Néanmoins j’aime beaucoup le lapis lazuli (qui reflète l’accès à la connaissance, et l’ouverture d’esprit), la turquoise et l’améthyste, que l’on peut souvent apercevoir dans mes collections.
On y retrouve également l’opale verte et l’amazonite, qui sont des pierres d’équilibre, très féminines ; mais aussi le cristal roche.

Comment crées-tu tes bijoux ?

La pierre, en fonction de sa forme, de sa couleur, me guide pour créer. Elles peuvent venir de Madagascar, du Brésil, de la Chine, de l’Inde, du Sri Lanka, de l’Australie et bien d’autres pays… C’est un véritable voyage autour du Monde que nous offrent les pierres ! Je travaille avec des importateurs allemands et français, réputés pour leur qualité et leur sérieux. Une fois que je reçois les pierres, l’inspiration me vient pour imaginer les bijoux. Les pierres sont mises en avant, notamment grâce à l’argent 925 ou à des finitions rose gold. Dans chaque collection, j’essaye de mettre une dizaine de pierres à l’honneur, et essaye d’en faire des bijoux modernes et intemporels.

N’hésitez pas à cliquer sur les images pour les agrandir 😉

Que t’apportes la création ?

C’est un vrai luxe de faire ce que j’aime au quotidien. J’ai enfin trouvé un sens dans ce que je fais, c’est un véritable épanouissement. J’ai la chance d’être soutenue par mes proches. Et puis, cette aventure me permet de faire des rencontres riches chaque jour, qui m’ont apporté et m’apportent énormément tant d’un point de vue « humain » qu’en partage d’expériences et acquisition de nouvelles compétences.

Quels sont tes projets, tes envies pour la suite ?

Touchée par la condition des femmes notamment dans certains pays, j’aimerais apporter une aide aux intermédiaires et plus particulièrement aux femmes. J’ai la chance, en tant que femme, d’être née en France, d’avoir été élevée et éduquée dans l’amour. J’ai également eu la chance d’être accompagnée pour mon entreprise et d’avoir été soutenue par mes proches. Cette chance, je veux la partager. Ce serait un véritable engagement éthique et sociétal.
Bien sûr, je travaille chaque jour sur de nouvelles pièces et notamment sur la nouvelle collection. Aussi, je développe les collaborations pour organiser des ventes éphémères et des pop-up stores. D’ailleurs une vente privée sera organisée en automne à Sainghin-en-Mélantois.
Mon objectif pour cette année est également de développer la marque dans d’autres régions.

N’hésitez pas à cliquer sur les images pour les agrandir 😉

Retrouvez toutes les actualités de Lyto sur ses différents réseaux sociaux : FacebookInstagram et Pinterest ; et découvrez sa collection sur l’eshop. Vous pouvez également retrouver les bijoux dans 8 boutiques de la région, comme L’Etoilerie à Phalempin, Home à Lambersart, Onyx à Armentières